Décès de Laura Montenegro, fondatrice d'Argencert

02.11.17

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Laura Montenegro, survenu le 28 octobre dernier, fondatrice d’Argencert et fervente défenseuse du mouvement biologique en Argentine. 

Elle n’a eu de cesse d’y contribuer à travers ses actions menées auprès des institutions nationales et internationales ainsi qu’à travers son travail du quotidien avec les producteurs bio.

Animée d’une incroyable énergie, elle est parvenue à positionner l’Argentine en tant qu’acteur incontournable sur le marché de l’agriculture biologique dans le monde.

Laura est à l’origine de la création d’Argencert, une entreprise modèle, reconnue à travers le monde pour sa rigueur et sa crédibilité et qu’elle a dirigé jusque fin 2016, date à laquelle elle a choisi de céder l’entreprise à Ecocert afin de se consacrer à ses nouvelles activités en Australie.

Elle a fait partie de l’association Eco Agro ainsi que de l’équipe ayant rédigé le premier ouvrage sur l’agriculture biologique en Argentine et en Amérique Latine : « Agriculture Biologique », par les éditions Planeta, en 1989.

Membre actif parmi les équipes de rédacteurs, elle a apporté sa contribution dans la mise en place de la certification biologique et dans la réglementation de l’agriculture biologique en Argentine en 1991.

Elle a également participé à la création du Mouvement Biologique Argentin et collaboré au sein du GALCI, l’équivalent régional de l’IFOAM en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Elle a été membre du Comité de Nomination pour la Réunion Nationale de l’IFOAM en 2008 et a reçu en 2011 le Recognition Award de l’IFOAM en Corée.

 

Tous ceux qui ont eu le privilège de travailler à ses côtés ont à cœur, aujourd’hui, de lui rendre hommage et font part de leurs sincères condoléances à sa famille et ses proches. 

Une cérémonie réunissant la famille et les amis s’est tenue le 2 novembre 2017, à Buenos Aires. 

 

Retour à la liste